De anima lapidum (L'âme des pierres)
Magali Briat-Philippe, conservatrice du patrimoine, Monastère Royal de Brou, Bourg-en-Bresse, Centre des Monuments Nationaux.
(Texte écrit pour l'exposition au Monastère Royal de Brou. 2017)
Les séries d'Estelle Lagarde, réalisées « à la chambre » , mettent en scène des figures humaines dans des lieux abandonnés - prison, usine, auberge, hôpital, maison... Elle y raconte des histoires venues du passé, comme la promesse de les ressusciter. Les figures humaines y apparaissent tels les spectres surgis de notre... continuer la lecture
L'Auberge
Marie Deparis-Yafil, commissaire d’exposition et critique d’art membre de l’AICA.
(Préface du livre L'Auberge, édition La Manufacture de l'image. 2015)
Pour la première fois sans doute, Estelle Lagarde a ici opté pour une certaine fraîcheur, une légèreté qui lui sont inhabituelles. Et les textes qui accompagnent les images, bien que laissant toute possibilité narrative ou fictionnelle aux photographies, ouvrent à une poésie gouailleuse et décalée et nourrissent la fantaisie de ce projet photographique, dont l'humour flirte parfois avec... continuer la lecture
La traversée imprévue, adénocarcinome
Dominique Gros, Oncologue et sénologue, Praticien Hospitalier, Hôpitaux Universitaires, Strasbourg.
(Préface du livre La traversée imprévue - adénocarcinôme, édition La cause des livres. 2010)
La traversée imprévue (adénocarcinome) est un livre de vérité et de beauté. Je l’ai aimé d’emblée. Avec des mots et des images, Estelle Lagarde raconte un moment obscur de sa vie. A cause d’une misérable petite boule dans le sein qui n’était rien lui assurait son médecin, la voilà jetée malgré elle au pays du cancer... continuer la lecture